Publication

Le vieux monde n’est plus

En décembre dernier, une de mes novellas a été publiée par la ME Rocambole. Et je me rends compte que je n’ai pas encore trop trop parlé de cette publi ou de la ME concernée. Allons-y gaiement !

Rocambole

Rocambole est une maison d’édition numérique lancée l’année dernière. Sa spécificité ? Elle propose des séries littéraires via une application sur téléphone.

Je l’avais découverte sur les réseaux sociaux et suivi de près pendant toute sa phase de développement. A l’heure actuelle, elle a 50+ séries dans son catalogue et fonctionne par abonnement mensuel ou annuel :

(Clic sur l’image pour y accéder)

Actuellement, elle est accessible sur iOs, Android et en desktop via leur site. Alors, si vous vous ennuyez, tentez, il y a de quoi s’occuper tongue

Les derniers jours du vieux monde

Au printemps dernier, ils avaient lancé un appel à textes et j’y avais répondu. Et quelques mois après, j’ai été informée que mon texte avait été retenu smile

Pour cet AT, j’étais partie sur un petit policier en contexte apocalyptique. Parce que je sais m’amuser, kof kof. En voilà un petit résumé :

Dans un monde dévasté par la pollution, l’approche d’une météorite rend les gens complètement fous. Reb, une femme flic déterminée à faire régner la justice, se débat entre son amie Lily et les provocations d’un tueur en série.

La série est composée de 9 épisodes de 5 minutes chacun, autant dire que ça se lit vite smile Et c’est un exercice avec lequel je me suis vraiment amusée. J’aime de plus en plus les formats courts et c’était l’occasion parfaite !

Bref, si vous voulez tenter quelque chose de nouveau, essayez, il y a de grandes chances que vous trouviez votre bonheur dans le catalogue de Rocambole !

Laisser un commentaire