Les p'tites histoires

Trop de vert…

20Bon, je ne sais pas vous, mais moi, ce vert partout commence à me sortir un tout petit peu par les yeux. Alors oui, je viens tout juste de lancer la mousse (baissez-vous !) et tout et tout. Mais ce blog a vraiment trop verdi. Donc voilà, parlons d’autre chose, histoire de lui faire prendre d’autres couleurs mrgreen

Et le fait est qu’en ce moment, je suis sur une toute autre histoire qui répond au doux nom de Point de fuite. (Bon, en réalité, je suis en parallèle sur sept histoires. Pourquoi parler de celle-là alors ? Eh bien, parce que. On va dire que celle-là est la plus virulente. Voilà.)

J’ai commencé cette histoire il y a un petit moment. A vrai dire, je ne sais même plus comment elle est née. Je sais juste que c’était début 2011 et que je devais pas avoir beaucoup de neurones fonctionnels. (Admirez mes talents de commerciale !) Bon, à vrai dire, cette fic est une tentative de nouvelles choses. A l’époque, j’avais écrit Le reflet des OmbresLa Septième Face et Quatorze minutes. Et maintenant que j’y pense, il est très possible qu’elle soit née pour parer au traumatisme d’avoir écrit QM. Parce que Point de fuite, bah c’est une comédie. Genre pas (trop) de personnages malheureux, pas de situations (trop) tirées par les cheveux, pas de dictatures, pas de manipulation des foules. Non, juste deux persos qui se tombent dessus complètement par hasard et qui se retrouvent à faire un bout de chemin ensemble. Ca vend du rêve, hein ?

Non, en réalité, c’est un truc assez plaisant à écrire. A lire, je ne sais pas. Un p’tit peu, j’espère lol

J’ai donc commencé cette histoire en 2011 et, arrivée à la moitié, je m’en suis désintéressée. Il y a de grandes chances pour que je me sois laissé distraire par un papillon. L’histoire a donc ronflé tranquillement sur mon disque dur pendant trois ans, jusqu’au fameux PaNo de l’été dernier où je l’ai reprise et terminée, yipee. Enfin, “terminée”, ne soyons pas trop naïfs non plus. J’en ai terminé le premier jet, disons. Et maintenant, je travaille à l’arranger, à la rendre plus présentable, ce genre de broutilles. Ce qui fait qu’elle commence à ressembler à quelque chose. (Non, pas à une grenouille.)

Donc voilà. Boucler cette histoire (genre complètement, en correction et tout) est mon tout premier objectif de 2015. Donc on met le turbo ! Et rendez-vous dans quelques mois pour savoir si j’ai réussi mrgreen

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter :

[the_ad id="1577"]

6 pensées sur “Trop de vert…”

  1. Ery dit :

    Pour avoir eu un aperçu des premiers chapitres du premier jet, je peux déjà dire qu’on y trouve la matière à une belle histoire. Et je suis suffisamment confiante en ton talent en écriture pour nous tourner ça mieux et encore mieux, jusqu’à atteindre la quasi-perfection habituelle. (“quasi” parce que je ne veux pas que tes chevilles explosent)

    1. Svetlana dit :

      C’est très gentil de penser à mes chevilles :D Mais c’est surtout tes remarques suuuuper intéressantes qui vont me permettre d’arranger le massacre. Donc merci <3 (Et je n'oublie pas notre triptyque, non-non, mais je suis grave à la bourre ! Je vais arranger ça, foi de grenouille !)

  2. Damien C. dit :

    J’ai entièrement confiance en Point de fuite aussi !! Grand fan de la bête lorsqu’elle s’appelait Quand le hasard s’en mêle, j’ai hâte d’avoir cette histoire entre les mains ! :D

    1. Svetlana dit :

      Héhé, j’espère donc qu’elle te plaira :D Si tu remets le nez dedans, tu verras que le début a pas changé des masses. Donc je t’autorise à le zapper :P

      1. Damien C. dit :

        Je vais quand même reprendre du début pour me rafraîchir un peu la mémoire ! :P Je vais peut-être faire ça prochainement entre deux séances ciné ^^

        1. Svetlana dit :

          Bonne lecture dans ce cas :) Je serais curieuse d’avoir l’avis d’un lecteur vu que j’ai surtout des lectrices :mrgreen:

Laisser un commentaire