Bric-à-brac

2018 petites idées

Mais que voilà, décembre, déjà ! Et qui dit décembre, dit bilan. Allons-y, mes braves !

La publication

Alors voilà. En 2018, il y a eu quelques petites chose çà et là.

Pour commencer, en début d’année, j’ai sorti En attendant la tempête chez Readiktion. C’est le roman interactif dont je parlais dans le bilan de l’an dernier. Une histoire à choix multiples donc où c’est le lecteur qui se construit son propre chemin. Ca a été très intense à écrire vu que j’ai dû fonctionner avec des plans, des arborescences. Mais j’ai vaincu et j’en suis vraiment fière. Ca se lit donc sur téléphone, via l’application de Readiktion, et le but est de rester en vie tongue

Ensuite, j’ai enchainé par Sans issue, volume 2 qui est, comme son nom l’indique, le deuxième volume de l’anthologie. C’est donc quatre novellas de plus qui traitent de la dictature, de la recherche de liberté et d’autres machins très rigolos. J’avais prévu de partir dans le volume 3 dans la foulée, mais la vie réelle m’est un peu tombée dessus. Peut-être que je m’y mettrai en 2019. J’ai encore quelques histoires à raconter.

Et enfin, last but not least, j’ai lancé les Balles perdues, tome 1. Yay. J’en ai déjà beaucoup parlé, mais il ne fait jamais de mal de se répéter, c’est mon gros-gros projet du moment qui me tient la jambe depuis maintenant quelques années. La saga finale devrait faire entre 16 et 20 tomes, donc… ouais, on est pas arrivés. Et le truc cool avec ce premier tome, c’est qu’il est arrivé dans les finalistes du concours des Plumes Francophones d’Amazon. Un truc auquel je ne m’attendais absolument pas quand je l’y avais inscrit. Ca a beaucoup apporté au bouquin, que ce soit en visibilité, en lecteurs. Et à moi aussi : j’ai par exemple eu une équipe de tournage qui est venue faire une petite interview chez moi, je suis montée à Paris pour rencontrer les autres finalistes et j’ai eu les retours bien enthousiastes du jury. C’était vraiment une chouette expérience !

L’écriture

Niveau scribouille, 2018 a été chaotique.

J’avais commencé l’année avec le roman interactif entre la récriture et la correction pour lancer la publication. Et même si j’ai aimé cet exercice, c’était quand même une gymnastique complexe pour le cerveau. J’ai également enchainé sur les Sans issue que je diffusais en épisodes et qui ont été un peu compliqués à écrire à cause d’un planning bien trop strict que je m’étais donné.

A côté de ça, j’ai aussi profité d’un voyage aux US pour reprendre un vieux-vieux projet de petite saga jeunesse, Enflammeurs et Vers Stellaires. C’était un truc tout mignon à base de vortex dans le ciel, de multivers fracassé et de Terre originelle perdue. J’ai avancé, avancé… et puis j’ai de nouveau bloqué. Mais pas grave, j’ai quand même bougé dans l’histoire, trouvé de meilleurs enjeux et maintenant, il me faut juste un peu de tranquillité pour m’y remettre.

Et bien évidemment, on a les Balles perdues. Le quatrième tome m’a donné vraiment beaucoup de mal. Une cause principale à ça : une fois le tome 3 fini, j’ai eu une illumination sur les enjeux de l’histoire, le background, etc. Et ça obligeait à changer des choses dans les trois premiers tomes. Sauf que le quatrième me démangeait, donc je me suis lancée dedans… et j’y ai passé un an et demi. Ce qui est un temps beaucoup trop long pour moi. Honnêtement, j’ai eu très peur d’un désintérêt qui pourrait me venir pour l’histoire. Ce qui a donné un cercle vicieux : j’avais peur de ne pas avancer, donc j’avançais pas, ce qui me faisait culpabiliser. BREF. J’ai bouclé ce tome il y a une semaine en mettant un gros coup de collier. Et dans la foulée, je me suis lancée dans le tome 5. Tellement peur de rien. Comme c’est un nouveau mouvement de quatre livres, c’est l’occasion de partir sur de nouvelles bases, de redonner un peu de souffle à tout le bousin.

En avant toute !

Pour 2019, j’ai de grands plans. Evidemment.

Déjà, j’ai envie de continuer dans les expériences. Pourquoi pas retenter un roman interactif (mais bien plus audacieux, parce que eh, je suis maso). Je veux aussi lancer un projet communautaire d’écriture à plein de petites mains. Pour ça, il faut juste que je trouve le temps pour finaliser le site et tout et tout. Et enfin, j’envisage de revenir vers le feuilleton littéraire. Et bien évidemment, enfin finir la refonte du site des fictions de la communauté Plume d’Argent sur lequel je suis depuis bien trop longtemps. Plus qu’à s’organiser et trouver moyen d’avoir des journées de 72 heures.

Niveau écriture, il est temps de se reprendre, je crois. Parce que 2018 a globalement été assez mauvaise. J’ai certes bouclé des projets, mais j’ai surtout beaucoup tenu compagnie à la page blanche. Et c’est assez bof, la conversation d’une page blanche. Je me remets donc à une constance quotidienne de 2000 mots. Certes, ça prend du temps, mais j’ai besoin d’avancer un peu partout.

Donc allez, on va se mettre des objectifs irréalisables parce que c’est quand même trop cool :

  • Lancement de la Fabrique à textes : site communautaire de scribouille
  • Lancement de FPA : site des fictions de la Plume d’Argent
  • Balles perdues : écriture des tomes 5, 6 et 7, publication du tome 2
  • Roman interactif : planification et écriture
  • Sans issue : écriture et publication du volume 3
  •  Enflammeurs et Vers Stellaires : écriture livre 1 et 2

Allez, à l’année prochaine heart

3 pensées sur “2018 petites idées”

  1. Edorra dit :

    Donc tu comptes écrire 7 romans en 2019.
    T’es folle :P
    Sérieusement, très beau bilan pour 2018. Il faut que je me mette à jour sur tes écrits.
    Je te souhaite de retrouver autant d’inspiration que tu le souhaites et de bannir la page blanche dans un lointain royaume.

    A bientôt !

    1. Svetlana dit :

      C’est un bon chiffre, 7, je trouve :P
      Merci, Edo ! Et toi alors, comment ça se passe ?

      1. Edorra dit :

        Coucou !

        Je te réponds après des plombes, mais j’ai déménagé début décembre et je n’avais plus internet.
        Bah pour moi, ça y est, je suis dans ma maison :D ! Cette installation m’a pris beaucoup de temps, du coup, je n’ai pas écrit depuis des mois.
        Il faut que je me donne un bon coup de pied au c** pour m’y remettre, d’autant que le dernier tome de Yanael m’attend.
        Mais j’y crois pour le boucler en 2019 !
        A bientôt !

Répondre à Edorra Annuler la réponse.