Bric-à-brac

2015, sa mousse et ses mordantes

54L’année touche à sa fin. Parfaitement. Et comme j’aime les récaps, j’ai eu envie d’en faire un (logique, quand tu nous tiens). C’est que 2015 a été plutôt pas mal remplie en choses diverses et variées mrgreen

Les publications

Il y a un an, je prenais la décision de tenter quelques expériences d’auto-édition en 2015. A l’époque, je m’étais fixée la barre des quatre romans pour l’année. Où ça en est donc, cette affaire ?

Eh bien, c’est un défi réussi lol En effet, cette année, j’ai publié par moi-même Quand la mousse pousse (janvier, fantasy burlesque), Point de fuite (avril, comédie), Comment j’ai tué sept personnes avec une agrafeuse (juillet, policier burlesque) et La Septième Face 1 (novembre, fantasy burlesque). Bon, okay, ces romans étaient déjà écrits en très grande partie, je ne les ai donc pas produits dans l’année. Mais la publication indépendante, c’est quand même un sacré boulot, donc je suis plutôt contente de les avoir transformé en petites choses de papier et d’encre numérique.

   
 

L’auto-édition, j’y avait touché il y a déjà quelques années. Mais c’est cette année que j’ai eu l’impression d’avoir fait un bond incroyable, digne d’une grenouille acrobate mrgreen J’ai expérimenté avec la mise en page, avec les couvertures, avec les formats numériques. Et c’était cool. Bon, évidemment, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Et c’est tant mieux. Parce que je m’amuse bien dans le monde de l’édition indépendante tongue

Les scribouillages

A côté de ça, les scribouillages ont aussi eu leur moment de gloire. En effet, cette année, j’ai bouclé quelques histoires comme Point de fuiteComment j’ai tué sept personnes avec une agrafeuseDerrière le désert et La Septième Face 1 . Ce sont là principalement des histoires assez anciennes qui existaient dans une version assez mal aboutie et qui avaient sérieusement besoin de ce lifting.

Evidemment, j’ai aussi commencé ou repris une ribambelle d’histoires : Enflammeurs et Vers Stellaires 1 (SF jeunesse), Amuse-gueules 1 (thriller burlesque), La Septième Face 2 (fantasy burlesque), Quand la mousse tousse (fantasy burlesque), Les mecs des étoiles qui sont venus s’écraser chez nous (SF burlesque), Sans issue (thriller), Balles perdues 1 (SF révolutionnaire), Les pâtes froides (SF pré-post-apo) et quelques autres qui n’ont pas encore de titre ou de trame bien définie. En sachant que quantité de ces titres sont des premiers tomes et donc que rien que cette petite liste risque de m’occuper pour les quinze années à venir mrgreen

Le blog

C’était bien parti et puis…

A la base, je m’étais dit qu’un article par semaine, ça serait une bonne chose. Bon, j’ai tenu un bon moment, quand même. Mais voilà, tenir ce blog, ça prend beaucoup de temps que pour l’instant, je préfère consacrer à mes activités scribouillardes. Donc… on va dire que le blog va rester là pour des annonces importantes en attendant que je retrouve l’inspiration et le temps tongue

En avant pour 2016 !

2015 vous a semblé chargée ? Naïfs, c’était le club Med à côté du planning de 2016 mrgreen

Mais rassurez-vous, je ne vais pas accélérer le rythme de publication. D’une parce que ni vous ni moi n’y survivrions. Et de deux, parce que les textes risquent de s’épuiser bien trop vite tongue On va donc garder le rythme de quatre romans dans l’année, hourra. En revanche, la taille des bestioles à venir risque de varier plus que cette année. En 2015, je suis restée globalement sur de la grosse novella pour les trois premiers et sur le roman moyen pour le dernier. En 2016, on va donc passer à deux grosses novellas, un roman moyen et un assez conséquent.

Au niveau des titres, je préfère pour l’instant garder un peu de flou sur une bonne moitié. Tout simplement parce que j’ai plus de candidats que de places. Donc le début de l’année va se décider à pierre-papier-ciseaux-lézard-Spock. Pour la seconde partie, en revanche, on va partir du côté de Balles perdues 1 en septembre et La Septième Face 2 en novembre (si vous avez suivi, c’est donc les deux gros morceaux mrgreen ).

Mais voilà, 2016 ne sera pas que scribouillarde. Je planche en ce moment sur un petit projet bonus qui sera certes relié à l’écriture, mais pas de manière très directe (haha, le teasing). Vous avez rien compris ? Pas grave tongue

Allez, au boulot !

[the_ad id="1577"]

4 pensées sur “2015, sa mousse et ses mordantes”

  1. edorra dit :

    Félicitations pour cette très belle année !
    J’ai savouré tes publications et j’attends mon exemplaire de la septième face de pied ferme.
    Je te souhaite bonne chance et courage pour l’année 2016 Qui sonne d’ors et déjà prometteuse.

    1. Svetlana dit :

      Merci Edo :D
      Et de ton côté, comment vont les scribouillages ? Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas croisées, didon :(

      1. edorra dit :

        de mon côté, l’automne a été calme niveau scribouillage mais ça y est, l’inspiration commence à revenir. J’ai juste deux trois trucs de la vie quotidienne à boucler avant de pouvoir m’y remettre.
        C’est vrai que ça fait un moment qu’on s’est pas croisé. Va falloir que je me dégage un moment pour revenir sérieusement traîner mes clics et mes claques sur PA :D

        1. Svetlana dit :

          Ah bah oui, il faut :D En tout cas, c’est bien si ça revient tout doucement. Et courage pour l’IRL :)

Laisser un commentaire