Ululons des Balles perdues #06

Et nous voilà en plein dans le mois d’août, yeah !

Selon le planning initial, j’aurais dû avoir fini les contenus textuels (les romans + les goodies liés) et fêter tout ça en faisant les goodies visuels. Bon, hein lol

La semaine dernière, j’avais annoncé que j’avais fini le retravail du tome 3. J’ai donc joyeusement enchainé sur le tome 4. Et ce tome 4, il me faisait peur. Parce qu’il était clairement moins retravaillé que le tome 3 et j’avais plus de doutes quant à certains éléments du scénario. Pour la petite histoire, la fin du tome 4 a coïncidé avec le début de mon énorme traversée du désert scribouilleux et y a contribué en partie. J’avais donc mis bien plus longtemps à le boucler et son écriture avait été plus laborieuse que celle des tomes précédents. Je l’avais recorrigé / récrit deux fois en changeant quelques éléments, mais je l’avais laissé sans le toucher un an et demi. Et pendant cette année et demie, j’avais réfléchi en background à ce tome et j’en étais venue à la conclusion que pas mal d’éléments étaient à enlever / modifier. Autant dire que je redoutais pas mal la reprise de ce tome.

Du coup, j’ai décidé de fonctionner différemment pour le retravail dessus. Déjà, je me suis planifié au début une grosse phase de relecture, chose à laquelle je me suis attelée la semaine passée. Le but de cette phase était de relire intelligemment le roman, donc avec à côté un fichier pour noter toutes les actions de chaque chapitre (45 en tout) et surtout noter toutes les choses à modifier dans la correction à venir. Dans mon esprit, il y avait des parties entières à faire sauter pour les remplacer par autre chose.

Et puis, j’ai relu. Bon, clairement, j’ai eu pas mal de choses à noter dans mon fichier des choses à faire. MAIS on n’est pas vraiment dans une optique de tout tomber et d’écrire 30K nouveaux mots. C’est sans doute l’avantage d’avoir laissé reposer le texte pendant une très longue période de temps. Les éléments qui me semblaient boiteux ou mal emmenés à l’époque m’ont semblé finalement assez intéressants pendant ma relecture. Et je me suis surtout rendu compte qu’ils n’étaient pas bazardés là par hasard, mais qu’ils servaient aussi bien l’histoire que le développement des personnages. Alors oui, certaines petites choses étaient très mal emmenées et très arrangeables, mais c’était quelque chose qui pouvait se changer en récrivant un paragraphe ou deux. Autant dire que cette semaine de relecture du texte m’a été très très bénéfique et m’a permis de voir que finalement, le matériau de base était tout à fait exploitable et que tout ce que je voulais faire passer y était déjà en très grande partie. C’est dans ces moments là qu’on aime nos nous du passé tongue

Bref, ça a été mon gros boulot de la semaine passée. Certes ce n’est pas quelque chose avec des résultats visibles, comme peut l’être une correction, vu que j’ai rien retouché au texte. Mais c’était un point qui me semblait nécessaire pour avoir une vue plus globale du dernier tome. Et maintenant alors ?

Maintenant que cette liste des choses à changer a été faite, il va falloir s’y coller, tout simplement. Pour le tome 3, j’avais fonctionné par partie : c’est à dire que pour chaque, je faisais toutes les étapes avant de passer à la suivante (correction, antidote, répétitions). Ici, à cause des éléments à modifier, j’ai décidé de fonctionner autrement. En effet, je vais plutôt partir sur une étape à la fois mais en le faisant sur tout le tome. Ainsi, ma première étape va être de partir dans la récriture / correction de tout le tome en prenant en compte les différents éléments. Et une fois que tout ça sera fini et que le texte ressemblera un peu plus à sa version finale, je partirai dans tout ce qui touche à antidote et aux répétitions. Bref, clairement, il y a encore du boulot, mais je commence à y voir bien plus clair ! Le but de la semaine à venir va donc être de tomber la partie corrections. Je ne sais pas si j’y arriverai en entier, mais je vais tenter !

Et sinon, dans un registre un peu plus visuel, j’ai également eu un retour d’une illustratrice avec laquelle je travaille pour les illustrations principales de cette campagne (Luposlipaphobya donc, je crois que c’est plus un secret pour personne :p). Pour faire simple, dans quelques uns des packs, on va avoir des prints avec des représentations de quelques personnages. Et sans vouloir teaser (mais un peu quand même :p), les premiers aperçus que j’en ai eus déchirent à peu près tout lol Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu voir passer un premier aperçu dans ma story d’il y a quelques jours tongue

Et pour la date de lancement alors ? Où qu’on en est ? Au tout début, je m’étais fixée début septembre pour ça. On est presque au 15 août, donc soyons réalistes, début septembre ne parait absolument pas raisonnable. Clairement, dans ce qui reste à faire, on a trois éléments : finir les corrections du tome 4, finir les goodies textuels, finir les goodies visuels. Pour ces trois points, je sais ce que je veux mettre dedans et comment m’organiser. Du coup, en sachant que la campagne durera probablement un mois et demi, je me suis donné pour objectif avant de la lancer d’avoir : le tome 4 fini-terminé, les goodies textuels faits à 50% et les goodies visuels finis-terminés. Comme ça, pour les goodies textuels, je pourrai les terminer tranquillement au début de la campagne (OUI, je réfléchis beaucoup, c’est la vie :p).

Et donc ? Et donc, j’ai de toute manière comme date maximale de lancement fin septembre vu que (si la campagne réussit), je veux que tout soit livré avant Noël. A l’heure actuelle, je vise la mi-septembre. On va voir comment évolue cette estimation dans les semaines à venir !

Allez, à la semaine prochaine !

2 Comments

  • comment-avatar
    Flowrale 25 août 2020 (15 h 44 min)

    Bravo pour tes avancées !!
    Je suis super impressionnée par ta capacité de travail, c’est fou !

    • comment-avatar
      Svetlana 25 août 2020 (22 h 25 min)

      Merci, Flow ! Je m’accroche, je m’accroche xD

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :